Création d’un aérodrome à Pluguffan (Finistère).

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
Aérodrome Pluguffan
Aérodrome Pluguffan

Article de presse paru le Samedi 6 Mai 1933 dans le journal Le Finistère.

Vers la création d’un aérodrome.

La question de la création d’un aérodrome est venu en discussion au cours de la récente cession du Conseil général.

La Chambre de commerce de Quimper sollicite du département une subvention pour l’établissement d’un terrain sur le territoire de la commune de Pluguffan.

Les travaux de la première tranche s’élèvent à 500 000 francs et le ministère de l’Air s’est engagé à accorder la moitié de cette somme si les travaux sont exécutés en 1933.

La Chambre de commerce a sollicité le concours pécuniaire de la ville de Quimper; des pourparlers sont engagés, mais pour le moment aucune somme n’a été offerte par le conseil municipal.

M. l’ingénieur en chef appuie la requête de la chambre de commerce et fait sien l’avis de M. l’ingénieur ordinaire qui propose qu’actuellement la part du département soit fixée à 100 000 francs.

Il vous appartient d’examiner, messieurs, dit dans son rapport M. le préfet, si vous êtes en état de statuer dans l’ignorance ou vous êtes du montant de l’ensemble des travaux puisqu’il ne s’agit actuellement que des travaux de première tranche et aussi de la suite que donnera la ville de Quimper, principale intéressée à la requête de la chambre de commerce.

Le rapporteur, M. Feunteun, propose d’accorder une subvention égale à celle de la chambre de commerce, mais ne dépassant pas 100 000 francs, à condition que la ville de Quimper fixe in sienne à 50 000 francs.

En bonne administration signale M. le préfet, il appartient tout d’abord aux intéressés de se prononcer.

M. Massen estime qu’en l’état actuel des finance, pareille somme affectée à l’aviation de tourisme est peut-être exagérée.

M. Le Gergeu craint qu’en fixant au double de celle de la ville la contribution du département, on ne crée un précédent qui pourrait avoir de fâcheuses répercussions.

L’affaire pourrait-être acceptée en principe mais il conviendrait d’attendre que, tout d’abord les intéressés fixent leurs quotte-part.

M. Bouilleux-Lafont insiste pour qu’une décision soit immédiatement prise en l’accompagnant des réserves utiles.

M. Le Gorgeu a déposé un amendement acceptant le principe de la subvention qui pourra au maximum atteindre 100 000 fr., mais dont la quotité ne sera fixée que lorsque la ville de Quimper aura fourni le chiffre de sa participation.

Ce qui est adopté.

Dans le même journal en première page une photo du 1 Mai 1933 à Berlin sur laquelle figure le président Hindenburg et le chancelier Hitler arrivant au Lustgarten.

1 Mai 1933 Berlin

1 Mai 1933 Berlin



Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.