Les médailles et récompenses militaires de la Grande Guerre 1914 1918.

Les médailles et récompenses militaires de la Grande Guerre 1914 1918.

 

– L’Ordre national de la Légion d’Honneur, constitué de cinq classes (soit trois grades – chevalier, officier et commandeur – et deux dignités : grand-officier et grand-croix) et attribué aux militaires de tous grades pour les actions d’éclat les plus importantes, en sachant que les personnels non-officiers recevaient généralement d’abord la Médaille Militaire pour un premier bel acte de bravoure. 
 
– La Médaille Militaire, réservée aux soldats, caporaux et sous-officiers pour leurs actions d’éclats et leurs services longs, mais les maréchaux et généraux ayant victorieusement commandé en chef devant l’ennemi pouvaient également l’obtenir (cas rare).  
 
Comme pour la Légion d’Honneur, elle était attribuée à la suite d’une citation à l’ordre de l’Armée, laquelle entraînait également l’attribution de la Croix de Guerre avec palme de bronze. 
 
– La Croix de Guerre, créée en avril 1915 et récompensant toutes les citations à l’ordre du jour des unités formant corps. Le ruban de la croix pouvait porter : une palme de bronze en cas de citation à l’ordre de l’Armée, une étoile de vermeil (citation à l’ordre du Corps d’Armée), d’argent (division), ou encore de bronze (brigade ou régiment). Et toute nouvelle citation du titulaire conduisait à ajouter un nouvel insigne sur le ruban. 

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :