Archives 16, les Archives de la Charente sont en ligne.

Archives de la Charente,

Le portail des Archives départementales de la Charente mets en ligne :

les registres paroissiaux et de l’état civil pour les anciennes communes d’Abzac à Oradour (d’Aigre) jusqu’à l’année 1912,

ainsi que les registres protestants.

Archives de la Charente

Archives de la Charente

Voilà un département de plus qui à ces archives en ligne.

Le seul bémol, c’est la non gratuité de la consultation

et il vous faudra vous acquitter d’une somme de quelques euros pour retrouver vos ancêtres.

L’ensemble des registres paroissiaux et d’état civil sont toutefois consultables gratuitement en salle de lecture jusqu’à  l’année 1932.

Vous aimerez aussi...

Pas de réponses

  1. Bonnet dit :

    Impossible d’avoir des renseignements même en payant.

  2. guy moreaud dit :

    bonjour, c’est toujours le même problème d’accès à la consultation des registres paroissiaux de la charente, possédant un compte créditeur la difficulté est d’y entrer toutes les fenêtres d’accès se résument aux commentaires soit du président,soit des numèrisations en cours etc etc bla bla bla mais d’accès « nada » ni aurait-il pas possible de tendre a une normalisation comme dans la plupart des autres départements ou l’accès en est direct sans plus et qui plus est gratis ? je fais amende honorable n’ étant peut-être pas trés doué seulement en charente, désolé d’être obligé de vous téléphoné à chaque fois, salutations

  3. Roland dit :

    Inimaginable! ce sont les seules archives payantes que je connaisse! Alors que la Vienne, les Deux Sèvres sont en ligne depuis bientôt une dizaine d’années, la Charente met enfin les siennes en ligne pour les faire payer§

  4. Andre Vezina dit :

    Je suis du Quebec et mes ancetres Vezina sont en Charente Maritime, tres facile d’acces, en Vienne facile aussi,Deux sevres faciles d’acces et en Charente alors pourquoi faire simple quand on peut faire complique.
    Decevant. Sur tous les points.

    Andre Vezina
    Quebec

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :