Pont-Croix, Joseph Le Discot tous juste démobilisé, se fait dévalisé, 1919.

Pont-Croix.

Dévalisé.

Mr Joseph Le Discot, demeurant à Pen-ar-Guer, démobilisé le 26 février dernier, qui allait prendre le train à Nantes pour rentrer dans ces foyers,constata lorsqu’il était sur le quai d’embarquement qu’une somme de 58 francs, qu’il avait dans son portefeuille, ainsi que d’autres objets lui avait été dérobés par un adroit filou.

Tous ces objets étaient placés dans la poche intérieure de son veston.

Comme il y avait foule sur le quai, Le discot pense que c’est là qu’il a été volé.

En tous cas, le pauvre diable est arrivé chez lui n’ayant plus un rouge liard.

Extrait du journal Le Finistère du 1 Mars 1919.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :