Lannilis, Landéda et Broennou, l’origine de ces paroisses, Novembre 1885.



Origine des paroisses de

Lannilis, Landéda, Broennou.

La presq’ile de Ploudiner, baignée par les rivières de Balanant (Aber-Benoit), de Doënam (Aber-Ack) et la mer britannique, a été longtemps évangélisée dans la première moitié du VI ème siècle, par un disciple de Paul Aurélien, désigné dans la légende sous le nom de Bretawenn.

C’est au zèle de ce missionnaire qu’il faut particulièrement attribuer la formation des premiers noyaux qui ont donné naissance aux paroisses de Lannilis, de Landéda et de Broennou.Cette dernière seule a immortalisé son nom en se mettant sous son patronnage.

En ces mêmes temps, un saint anachorète, Tudon, père de Goueznou, de Majan et de Tudone, édifiait le peuple de Ploudiner en menant, dans son hermitage de Loctunou, une vie telle qu’en menaient dans la Thébaïde les Paul et les Antoine.

Ce fut sans doute le souvenir de ce passé qui détermina les Bénédictins, lorsqu’ils eurent à quitter le grand-minihi de Plouvien, au commençement du XVII siècle, à établir leur prieuré en ce lieu.

S.-L. Le Blanc.

Extrait du journal le Courrier du Finistère du samedi 28 Novembre 1885.



Vous aimerez aussi...


Pour vos demandes de recherche généalogique :

Vous pouvez utiliser la partie commentaire, ci dessous.



Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :