Saint-Nic, une tentative de meurtre après la noce, le 4 Décembre 1907.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Saint-Nic.

tentative de meurtre après la noce

Mercredi dernier, deux ouvriers agricoles, les sieurs Jean Guével, 24 ans employé au manoir du Rosmeur, et Alain Madec, 24 ans également, de la ferme de Penarun, située sur le bord de la grève de Pentrez, venaient de se séparer après avoir assisté dans la journée à une noce.

Madec prit les devants, accompagné d’une des domestiques de la ferme du Rosmeur, Marie-Yvonne Feillant, âgée de 22 ans.

Guével les rejoignit et pris de jalousie, car il avait demandé en mariage la jeune fille, il voulut obliger cette dernière à le suivre, d’ou altercation entre les deux hommes.

Soudain, près de la ferme, deux détonations retentirent.Le premier coup de feu atteignit Madec dans le dos, mais les plombs ne firent que s’incruster dans ses vêtements.Comme Madec venait de faire un saut de côté, il reçut la décharge du second coup de feu dans le côté droit de la figure et à l’épaule.

Il tomba comme une masse dans une mare de sang et se traina jusqu’à la ferme ou l’on s’empressa de lui donner des soins.

Guével arriva aussitôt en pleurant, avouant son crime.

La gendarmerie fut prévenue et le Parquet de Châteaulin s’est rendu, vendredi, sur les lieux, pour enquête.

On espère sauver Madec.

Quand à Guével, qui est d’excellente réputation, il pleure constamment et parait désespéré de son acte.

Extrait du journal Le Progrès du Finistère du Vendredi 6 Décembre 1907.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.



Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :