Landivisiau, une fillette miraculée après un grave accident, le 7 Novembre 1872.



Landivisiau

une fillette miraculée après un grave accident

Lundi 7 Novembre 1872, les deux soeurs qui dirigent l’ouvroir promenaient leurs élèves sur la route de Paris a Brest.Les enfants marchaient sur les deux côtés, en laissant libre le milieu de la voie, lorsqu’arriva une voiture à quatre roues attelée d’un cheval marchant au trot et escortée d’un chien de forte taille.

La petite Marie-Yvonne Broustaille, âgée de 7 ans, en eut peur, et voulant rejoindre les soeurs qui se trouvaient de l’autre côté, elle se jeta au devant de la voiture.

Le cheval la renversa et une des roues lui passa sur le milieu du corps.

On comprend l’effroi des témoins de cette scène.

Mais bonheur inespéré ! Transportée a Landivisiau, M.le docteur de Comte qui lui donna des soins, reconnut qu’elle n’avait aucune blessure ni contusion.

Extrait du journal Le Finistère du Mercredi 13 Novembre 1872.



Vous aimerez aussi...


Pour vos demandes de recherche généalogique :

Vous pouvez utiliser la partie commentaire, ci dessous.



Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :