Guilvinec, une ménagère sans-gêne démoli le mur de son voisin (Mars 1907).

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Guilvinec

ménagère sans-gêne démoli le mur de son voisin

Une ménagère de Parc-ar-C’halvez, la femme Le Rhun a démoli une partie du mur de son voisin Jégou, prétextant que cela lui masquait l’horizon.

Ce sans-gêne lui coûte 6 jours de prison avec sursis.

Défendeur: Maître Le Diberder.

Extrait du journal Le Progrès du Finistère du Vendredi 29 Mars 1907.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.



Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :