Concarneau, lors d’une forte épidémie d’influenza des marins remplacent les facteurs malades (début Janvier 1900).

Concarneau.

Influenza.

On nous écrit le 1er Janvier 1900.

Une forte épidémie d’influenza sévit en ce moment dans la commune.Les facteurs des postes en particulier paient leur tribut à cette désagréable maladie.Trois sur cinq en sont atteints.

M.Gerviot, receveur des postes, a fait preuve, dans la circonstance, d’une louable iniative : il a improvisé facteurs des marins et a assuré, sans qu’il se soit produit la moindre interruption, les distributions urbaines et rurales.

L’administration lui tiendra certainement compte de son zèle intelligent.

Extrait du Journal Le Finistère du Mercredi 3 Janvier 1900.

Influenza (grippe).

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :