Le Guilvinec, suicide à la branche d’un arbre d’un main-pêcheur (Avril 1928).

Le Guilvinec.

Un suicide.

On  découvert pendu à la branche d’un arbre, à la ferme du château de Kerges, le cadavre de Yves Le Moigne, 82 ans, marin-pêcheur à Guilvinec.

Le Moigne était devenu neurasthénique à la suite de pertes successives d’engins de pêche et l’on suppose que c’est au cours d’une crise de ce terrible mal qu’il se serait donné le mort.

Extrait du journal Le Finistère du Samedi 21 Avril 1928.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :