Naufrages, bateau perdu, baleine, collision dans le Finistère (Février 1893).

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

EN MER.

Un naufrage.

Samedi dernier, 18 Février, vers 3h00 et demie de l’après-midi, la gabarre Henri-Jeanne, commandant Kerros(Hervé), du port du Conquet, jaugeant 23 tonneaux et chargée de fumier, qui venait de Béniguet à destination de Lanildut, a touché sur la roche Larignée et a sombré à la bouée Saint-Pierre.L’équipage s’est sauvé au moyen du canot.On espère renflouer le bateau, car on aperçoit les vergues à marée basse.

En relâche.

Le baliseur n°3, capitaine Stéphan, allant de Morlaix à Brest et la Mathilde, capitaine Goudedranche, allant de Dunkerque à Port-Launay, sont entrés dimanche dernier en relâche à l’ Aberwrach pou cause de mauvais temps.

Un bateau présumé perdu.

Le bruit court à Concarneau que la Reine des Anges, du port de Nantes, s’est perdue corps et biens dans l’archipel des Glénans. Un homme de l’équipage, dont on ignore le nom, a été recueilli et ramené à Concarneau par M.Doffès, patron de la patache qui fait le service régulier des Glénans à Concarneau.

Une baleine.

Une baleine s’est échouée ces jours derniers à Ouessant. Cet énorme cétacé ne mesure pas moins de trente mètres de long.En meilleur état de conservation que celui de Porspoder et qui déçut quelque peu les visiteurs qui voulurent s’en offrir le spectacle par sa décomposition avancée, celui-ci possède tous ses fanons.Cette Baleine sera vendue samedi 25 février, à une heure du soir, au Conquet. La vente aura lieu par les soins de l’inscription maritime.

Extrait du journal  Le Courrier du Finistère du Samedi 25 Février 1893.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.



Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :