AD 56, Les archives du Morbihan en ligne.

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Les Archives départementales du Morbihan en ligne.

AD 56

En ligne:

 les registres paroissiaux (actes de baptême, mariage, décès) du XVIe siècle à 1792 ; – les registres d’état civil de l’ensemble des communes du Morbihan (actes de naissance, mariage, décès); – les tables décennales de l’état civil de l’ensemble des communes du département de 1793 à 1912.

Numérisations en cours:

– les registres versés par les greffes des tribunaux.

-restauration et  numérisation des registres matricules de recrutement militaire.

Accès au formulaire de recherche des fonds mis en ligne:

Nouvelle page de recherche pour les Archives du Morbihan

(Mise en ligne 26 Novembre 2013)

ad56

La nouvelle adresse du portail:

http://recherche.archives.morbihan.fr/archive/recherche/etatcivil/n:6

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Vous aimerez aussi...

53 réponses

  1. remy bodet dit :

    il me semble que les archives du saint étaient beaucoup plus vieilles que celles actuellement en ligne qui débutent à 1672 ?

  2. robet dit :

    Question a  messieurs les décideurs …….

    A quoi cela sert il de mettre les archives du Morbihan en ligne si cela ne fonctionne pas !!!!!

    vous mettez en route et puis tout va très bien

    personne ne controle rien ??????

  3. meurlet dit :

    je n’arrive plus à avoir acces aux registres de l’état civil pour la généalogie depuis plusieurs jours .que se passe t il?

  4. capitaine dit :

    Impossible de me connecter, je constate que je ne suis pas la seule, c’est bien désolant!

  5. Pichard dit :

    Bonjour,
    Quelle désespérance de tomber sur des A D inaccessibles alors que des départements sont équipés au top, faciles pour débuter, allez voir l’Oise, l’Aisne, l’Aveyron, les Côtes d’Armor, la Seine et Marne, la Nièvre, les Ardennes, et certains ont le bonnet phrygien… On est capable d’aller sur la lune, mais en oubliant que tout n’est pas au point ici bas. Deux pas en avant, et quatre en arrière…

%d blogueurs aiment cette page :