Les Archives en ligne – Aide à la recherche généalogique
Catégories
Archives
Commentaires récents



le petit journal

Archives 44, 20 ans de rétention pour le jeune Marcel Redureau, pour la tuerie de Landreau, Mars 1914.

Archives 44

La tuerie de Landreau.

On se souvient de l’horrible tragédie de Landreau, près de Nantes. Un garçon de quinze ans, Marcel Redureau, assassina le 30 Septembre dernier sept personnes au village de Bas-Briacé, commune de Landreau.

Marcel Redureau, dont les parents habitent un village voisin, s’était gagé, à la Saint-Jean précèdente comme garçon de ferme chez les époux Mabit.

La famille Mabit se composait du cultivateur, M. Jean-Marie Mabit, âgé de 42 ans, de sa femme Mme Mabit, 30 ans, de Mme Mabit mère, âgée de 79 ans, et de quatres enfants : Maria 8ans, Henriette 7 ans, Joseph 2 ans et Pierre 4 ans.

Ce dernier seul a échappé au carnage.

Les époux Mabit avaient à leur servie une jeune bonne de 16 ans.Mlle Dugast, qui fut également au nombre des victimes.

Détail horible : après avoir tué sa patronne Mme Mabit, qui était enceinte de sept mois, le jeune assassin lui avait ouvert le ventre.

Redureau a passé ces jours derniers devant les assises de la Loire-Intérieure.Il s’est vu condamner au maximun de la peine qui pouvait lui être appliquée en raison de son jeune âge : 20 ans de détention.

On avouera que c’est bien peu pour un pareil forfait.

Extrait du journal Le Finistère du samedi 7 Mars 1914.




Recherche sur Google
Articles récents