(26) Les Archives Départementales de la Drôme en ligne.

11

Les Archives Départementales de la Drôme en ligne.

Etat civil, Cadastre, Archives notariales …

Les tables décennales et les actes de l’état civil sont désormais en ligne de l’origine à 1890-1902 selon les communes.

Certains registres sont encore en cours de traitement et seront mis en ligne ultérieurement.

1851-La Drôme s’insurge !

Exposition au Archive départementale de la Drôme jusqu’au 20 Avril 2012,

Après un coup d’Etat Louis-Napoléon Bonaparte accède au pouvoir .

Des contestations se font entendre dans tous le pays,

notamment dans la Drôme ou les citoyens prennent les armes.

Fortement réprimée, elle marquera à jamais ce département.

 

 



Partager.

11 commentaires

  1. François alègre-Bordier sur

    Je lis avec plaisir que les tables décennales de la drôme sont en ligne. Bravo aux AD26, mais n'ayant pas pu y accéder, je demande ici le mode d'emploi.
    amicalement    lejoss

  2. François,

    Dans le menu du haut, RECHERCHER 

    cliquez sur Recherche experte, tapez tables décennales[ENTER].

    Vous aurez accès aux tables décennales.

    Cordialement.

  3. DELASTRE Bruno sur

    MERCI DE M EXPLIQUER COMMENT CONSULTER LES ARCHIVES D ETAT CIVIL D'UNE COMMUNE DE LA DROME COMME LENS LESTANG
    CAR APRES TROIS QUART D HEURE D ESSAIS ,JE NE TROUVE TOUJOURS PAS

  4. Egal bernard sur

    Bonjour,
    J'ai relevé, je ne sais plus, où un Egal vers 1630 à Alixan…
    J'en ai noté aussi à Pont-d'Isère par ailleurs
    Avant d'avoir dechiffré les actes d'état-civil autour d'Alixan, quelqu'un peut-il me dire s'il a rencontré des Egal dans ses recherches généalogiques.
    Avec mes remerciements
    Bernard Egal
     

  5. je suis comme les personnes précédentes ,
    je voudrai bien connaitre votre procédure pour acceder aux archives d’etat civil de la drôme ?
    merci

  6. Chantal de Bâges sur

    J’utilise beaucoup les archives de la Drôme depuis un moment et je les trouve justement très bien faites et l’Etat-civil complet. C’est sûrement affaire de chemin si vous n’y parvenez pas.

    Dans Google, je tape « archives de la Drôme »
    Vous les avez en première ligne et vous cliquez dessus ou vous allez à archives.ladrome.fr
    Sur l’accueil du site dans la colonne marron à droite, en bas, vous cliquez sur « accéder à l’etat-civil numérisé ».
    Dans la case « commune » vous tapez le nom recherché. Type acte : laissez « tous ».
    Dans la page qui s’ouvre vous cliquez sur le nom de la commune, attention s’il y a plusieurs réponses penser à la page 2.
    Vous arrivez sur les registres des paroisses de la commune.
    Si vous voulez les tables décennales et les registres civils, vous cliquez dessous sur le mot commune.

    Tout est très bien répertorié, même le changement de nom et comment ont été formées les nouvelles communes fin XIX°, c’est très précieux comme renseignement.

    Voilà vous verrez, au bout de deux ou trois fois c’est très simple.
    Allez visiter le site des archives de la Gironde, vous comprendrez ce qu’est un casse tête de recherche ! :lol:

  7. Le site des archives départementales de la Drôme est véritable une usine à gaz : on ne sait pas quel est l’état des fonds, il n’y a pas de numéro direct ni de mail où les joindre… rien à voir avec les archives de l’Ardèche au top. Par exemple : une recherche toute simple : les registres matricules. Où sont-ils cachés ? Au XXIe siècle, il serait temps de se réveiller et de mettre massivement ces documents en ligne…

  8. « Les Archives de la Drôme arrivent avant-dernières du classement « Numéric » 2014, notamment « sanctionnées sur une ergonomie désastreuse du site internet, une stratégie de communication incohérente, mais aussi et surtout l’absence de fonds incontournables tels que les registres matricules ». La Drôme se classe ainsi 100e département sur 101. » Néanmoins, aucun changement n’est prévue à sa tête. La belle endormie peut roupiller encore. Autosatisfaction générale dans les services. » extrait de « Les archives roupillent », 3 avril 2014

Laissez une réponse