(29) Police correctionnelle tribunal de Quimper , audience du 31 mai 1898.

0

Police correctionnelle tribunal de Quimper

audience du 31 mai 1898.

extrait du journal « Le Finistère » du Samedi 4 Juin 1898.

Guyader François et Orlit Julien, tous les deux marins-pêcheurs a Concarneau, ont attaqués un autre marin-pécheur, René Guillou
Ils l’ont terrassĂ©,  rouĂ© de coups et ont mis ses effets en lambeaux.
Le tort qu’avait Guillou a leurs yeux c’est, parait-il d’ĂŞtre rĂ©publicain et ils avaient eu a ce sujet, une discussion avec lui, dans la journĂ©e du 8 mai.
Les inculpĂ©s sont condamnĂ©s chacun A 8 jours d’emprisonnement, mais la peine est suspendue.
Quilliec Jean, boulanger A la ForĂŞt-Fouesnant, cet un farouche sectaire politique.Le 8 mai dernier, vers sept heures du soir,on venait de proclamer les rĂ©sultats du vote.Quillliec Ă©tait dans la salle.Furieux de voir les suffrages rĂ©publicains aussi nombreux, il s’en prit au maire, M.Merrien, et aux membres du bureau, leur disant qu’ils Ă©taient tous des voleurs de voix. Il finit mĂŞme par menacer le maire du poing en l’accusant d’avoir l’habitude de soustraire
des bulletins. Quilliec est dĂ©fendu par M’ de Chabre. Le jugement est remis A huitaine.

 

Morandeau PĂ©lage, 31 ans, marin pĂŞcheur a Concarneau, est entrĂ© chez un dĂ©bitant Ă©tant ivre il a voulu le forcer a lui servir A boire. Il a rĂ©sistĂ© aux agents qui l’invitaient a sortir, les a injuriĂ©s gravement et a pris l’un deux par le col de sa tuniquequ’il a dĂ©chirĂ©.
L’affaire est remise A huitaine pour entendre un des agents.
Quilliec RenĂ©, 10ans ; Le Cum Pierre,17 ans; Quiniou François, 16 ans; Louval Louis, 10 ans; KervĂ©ant Pierre, 10 ans;KervĂ©ant François, 18 ans, demeurent tous rue Neuve et rue Pen-ar-Stang, a Quimper, Ils ont Ă©tĂ© surpris, a la fin du mois d’avril par le garde dans la propriĂ©tĂ© de Kerbabic,
a ErguĂ©-Armel, ou moment oĂą ils allaient emporter du bois qu’ils  venaient de couper. Comme le garde leur faisait de justes observations, ils l’ont injuriĂ© et lui ont jeté des cailloux.
Quilliec est remis a ses parents comme ayant agi sans discernement. Tous les autres sont condamnĂ©s chacun a 16 fr d’amende pour le dĂ©lit d’outrages au garde et a une amende de 2 fr pour la contravention forestière.
La suspension de la peine est prononcée en ce qui concerne les outrages.

 

 

Cariou Maurice, 36 ans, marin-pĂŞcheur a Concarneau, et GaĂŻffas Yves, 38 ans, exerçant la mĂŞme profession se sont querellĂ©s au sujet d’un abordage qui avait eu lieu en mer entre le bateau de GaĂŻffas et celui du nommĂ© PĂ©zennec.
Des gros mots on en est venu aux coups et dans la rixe, Gaïffas a eu la jambe gauche fracturée.
Cariou est condamnĂ© a 3 mois d’emprisonnement avec sursis.
JĂ©gou Guillaume, 31 ans, et Marc Pierre, 29 ans, tailleurs d’habits a Pont-l’Abbé ont rencontrĂ©s en revenant d’un pardon,StĂ©phan Jacques, charron a Kerandraon a TrĂ©mĂ©oc et lui ont portĂ© des coups.16 fr d’amende a JĂ©gou, 25 fr a Marc.

 

 

Moullec Jean, 44 ans, cultivateur A BrĂ©zoulou  ClĂ©den-Cap-Sizun, a fait appel d’un jugement du tribunal de simple police de Pont-Croix, qui l’a condamnĂ© a un jour de prison pour violences lĂ©gères.
Le tribunal confirme le jugement, mais rĂ©duit la peine a 1 fr. d’amende.
Le Franc Henri, 35 ans, sans profession a Quimper est poursuivi pour braconnage de pĂŞche. Il est inculpĂ© d’avoir pĂŞchĂ©
un saumon a la turlurette ; mais il soutient qu’il s’est servi d’une ligne ordinaire, munie d’un simple hameçon, montĂ© sur crin.
Un tĂ©moin, le sieur Sergent, boulanger, rue Neuve, tĂ©moigne du fait et ajoute que le saumon s’est prĂ©cipitĂ© sur l’hameçon quoiqu’il
ne fut pas garni d’un appât et s’est ainsi enferrĂ©. Le Franc est acquittĂ©.
Alain Anne, femme Le Goff, demeurant a Kermeur  Cléden-Cup-Sizun, a été prise transportant a Audierne des homards
qu’elle allait vendre et dont l’un n’avait pas les dimensions rĂ©glementaires. Ces crustacĂ©s ont Ă©tĂ© saisis, et la femme Le Goff, poursuivie devant le tribunal correctionnel, est condamnĂ©e A 25 fr. d’amende avec sursis.
Maguet Jean 41 ans, chanteur ambulant sans domicile fixe a Quimper ; PĂ©ron Corentin dit « loutic », 44 ans, portefaix A Quimper, sont condamnĂ©s chacun a un mois d’emprisonnement par corps a 16 fr d’amende et a 2 annĂ©es d incapacitĂ© Ă©lectorale.
Bernard Marie, veuve Salaun 43 ans sans profession avouable 1 mois de prison et 16 fr d’amende par corps.
 PennanĂ©ac’h Jean, ouvrier forgeron chez le sieur Bozec , a Kerancloarec Kerfeunteun, est poursuivi parce qu’il n’aurait pas retenu le chien de son patron, cause d’une chute de bicyclette qu’a faite M. le lieutenant NĂ©grel du 118ème de ligne, et qui a occasionné de graves blessures a cet officier, PennanĂ©ac’h est acquittĂ©. Son patron, citĂ© comme civilement responsable est renvoyĂ© des fins de la plainte.

 

 

Ces archives sont une mine d’informations pour vos gĂ©nĂ©alogies, les mĹ“urs et incivilitĂ©s de telle ou telle communes.

Les archives du Finistère en ligne

Partager.


Laissez une réponse